J#06:12

'

03 août 2007

;-)

K

K

. FIN .

H

H

Posté par jasm à 00:00 - Permalien [#]

30 juin 2007

V

avant les vacances , je n'attendais qu'elles . marre de la fac ,  des cours , des profs , des kilomètres en voiture tous les matins pour y aller ,  marre des discussions sur les derniers concerts punk-ska-délire-trodlamort ( horriblement pas mon truc ), marre des cafés-vanille du distributeur , des révisions , du stress etc. . et puis les exams sont venus , et puis je les ai eu ! yihaa ! et puis boum dans le vide . alors direction Paris chez mes amis : oubli de soi ! un bien fou ! mais faut bien revenir un jour . je n'avais rien prévu pour ces vacances si ce n'est la semaine à la mer chez ma best en Août . mon psy me regardait avec pitié , 'comme si'  je ne vivais pas ma jeunesse . "rien de prévu ?" ... " bah euh ... non ... travail en septembre , et reprise en octobre , mais bon jusque là ... " . oh je sais bien qu'il y a pire que de ne pas profiter de ses vacances et j'avais bien décidé de ne surtout pas me plaindre . même si j'en avais un grand besoin de cette pause . MAIS , il arrive que le destin ( qui n'existe pas ) vous aide considérablement et qu'une main se tende et vous hisse vers le haut . la chance est parfois de notre côté et les petits anges qui n'existent pas aussi : coup de fil hier soir d'une amie que je n'avais pas revu depuis longtemps mais qui apparemment ne m'avait pas oubliée et qui me propose de venir passer l'été avec elle et entre amis dans son appart' du sud de la France . il y a un an , rongée par l'angoisse j'aurais refusé . hier soir ... j'ai accepté !

départ sous peu ... bonnes vacances !!! ;) .

ballons

Posté par jasm à 09:17 - Permalien [#]

27 juin 2007

ohé

en traînant au forum privat aujourd'hui , je me suis arrêtée au rayon des agendas , carnets ou autres journaux intimes . et je me suis demandée pourquoi j'étais devenue incapable d'écrire pour moi seule comme je le faisais avant de commencer mon premier blog . la question reste en suspens . il me paraît totalement sans intérêt d'écrire mon quotidien à présent . et non pas parce que tous les jours se ressemblent dans ma non-vie , mais juste parce que c'est chiant . mais écrire sur un blog , même sans commentaire , ça prend une autre tournure , un autre sens . c'est comme jeter l'ancre sur le port de la réalité alors qu'on navigue encore dans ce qui s'apparente à la pleine mer_ . pour nous ramener à terre . pour me délivrer .

bateau

Posté par jasm à 18:19 - Permalien [#]

20 juin 2007

la pesante heure

je viens d'ajouter du pulco citron dans ma bouteille . d'un côté je me dis beurk , c'est pas du sirop ce truc là ! ( bah oui je croyais , moi ... ) . de l'autre : génial ! du citron pur ! ça va me purifier ! toujours ce besoin de purification . corporelle et mentale . niveau mental , je range , rien ne traîne et les étagères sont vides , comme j'aime . j'essaye  de m'éloigner du web et de m'occuper à des tâches moins néfastes . j'ai pu en observer les bienfaits en partant chez des amis quelques jours , en m'éloignant de ma maison  , de mes proches, cocon protecteur mais tellement étouffant . au loin j'étais bien , j'étais 'normale' et je ne me suis pas posée 85 741 questions existentielles ( bon évidemment , j'analyse toujours les choses mais ça je le veux bien aussi ! ) . le retour at home après une bouffée d'oxygène comme celle ci est agréable dans un sens , parce que l'on respire mieux , mais dans un autre , la prise de conscience de la morbidité de votre quotidien vous saute à la gueule ! extrait : écrire ? écrire sur des blogs ? pour quoi faire ? pour qui ? tout ça n'est que poudre aux yeux ! trompe-solitude ! je n'ai plus envie d'écrire , plus envie de me mentir sur ... . mais il 'suffit' de trouver la juste distance entre soi et le virtuel . la juste distance , l'équilibre en tout ...l'équilibre est la clef de tout ce à quoi on aspire . mais pourquoi est-il si difficile à trouver ?

equilibre

Posté par jasm à 18:55 - Permalien [#]

13 juin 2007

le passage

on est nombreux à se désespérer pour ça : tout va bien , on y croit , on se dit que cette fois-ci on tient le bon bout , que ça retombera pas ... et puis ... BANG !!! ça retombe , le moral , comme un souflé . j'ai remarqué que chez moi  c'est souvent parce que  la période d'espoir qui précédait était chargée de l'espoir d'être un jour  une fille mieux , plus cool , plus zen , plus entourée d'amis , une fille moins cérébrale et pleine de peps . alors bien sûr , se sentir mieux parce qu'on pense que le moment est provisoire et qu'un jour on se transformera en un soi que l'on s'imagine être dans le fond mais qui n'arrive pas à s'exprimer , ça ne peut QUE retomber . mais aimer ses failles , et ne plus les voir comme des failles , ça c'est déjà autre chose . il y a la norme . et il y a aussi une certaine possibilité de divergence . mais quand vous explosez la norme au delà de la divergence , la tâche est encore plus ardue . et si on vous a sans cesse rabattue les oreilles de critiques , que rien ni personne n'a pu vous protéger durant votre enfance . bienvenue chez moi ! on se comprendra ...

il y a ça .

mais ça , même si ça paraît un gros hic . croyez moi ce n'est rien . le véritable hic , c'est le passage . cet espace entre le monde d'avant  où le vide n'existe pas . où même malgré les déchirures il y a toujours assez pour vous remplir . et puis l'autre monde , celui d'après , celui qui semble vide et gris , celui qui semble immense aussi . qui fait peur , car on ne sera jamais plus totalement celle que l'on est , arrivée au delà du passage . il faudra pour le quitter  renoncer à s'auto-suffire , assumer cette perte , assumer ce manque et ce vide qui s'est installé en soi à travers la déchirure , au sortir de l'enfance et de l'adolescence . mais moi je nage dans l'entre-deux , dans les eaux moites et visqueuses , pleine de courant d'air , de fuite en avant , de retour en arrière . le passage est hermétique . je suis seule dedans . un jour j'étoufferais pour de bon ... à moins que ...

lostintranslationde35gx

Posté par jasm à 19:13 - Permalien [#]

10 juin 2007

rêve si tu veux , mais rêve pour de vrai ...

envie d'autre chose . envie d'y aller . après y avoir beaucoup pensé , le faire . et non pas parce que " la-vie-est-courte-il-faut-en-profiter " mais juste parce que j'en ai très envie et que ... non , pas d'analyse en tête , juste en vie . me remettre à la photo , oui c'est sûr !  écrire mes chansons aussi un peu . mais écrire , je n'ai plus envie de m'y forcer en me disant que c'est ce que je faisais de mieux avant et que c'est dommage d'avoir arrêté . reprendre ma guitare ? je ne sais pas ... ce n'est pas par peur que je la laisse derrière mais juste parce que ce que je veux exprimer ne "parle"pas à travers la guitare . sans doute parce que je suis fatiguée des mots et que maintenant j'ai besoin d'images sans rien par dessus , d'odeur pure . je ne sais pas vraiment comment , mais j'ai laissé tomber l'espoir d'être ce que je ne suis pas , l'espoir de suivre un tant soit peu les normes , juste pour au moins me donner l'impression que ce n'est qu'un mauvais moment à passer . et en attendant , vivre en mode suspension sans jamais vraiment vivre pour de bon . alors donc j'ai décidé de faire ce qui me plaisait . il est difficile de trouver la juste mesure entre les conventions obligatoires et la totale liberté mais je vais essayer de ne plus essayer . j'ai le sentiment d'avoir déjà pas mal trinqué et de mériter cette vie là , de mériter de dire " non " , ou bien " j'ai envie de " sans avoir l'impression d'écraser les autres en m'affirmant simplement telle que je suis . je ne force personne à rester à mes côtés , et la solitude ne me fait pas peur , elle est déjà mon quotidien . d'ailleurs je crois qu'à trop de convenances on finit par être seul au milieu de la foule , parce que personne ne connaît qui se cache derrière la façade .  mais trève de blabla pour aujourd'hui , il faut parfois aprendre à se détacher .

4141c

Posté par jasm à 13:43 - Permalien [#]

07 juin 2007

y penser et puis avancer

j'ai revu mon big love d'adolescente . histoire ingérable et impossible à laquelle j'avais mis fin après 6 ou 7 ans de bons et loyaux services . perte de lui . perte d'un morceau de moi . deuil et la suite on la connaît , il fallait bien remplir ma vie alors je l'ai vidé et moi avec . j'avais pensé après que mon amour pour lui n'était qu'imaginaire , qu'il était idéal par son manque d'avenir possible , et surtout , il ne me mettait jamais face à la dure réalité . transfert ou construction , mais pas véritables sentiments . et pourtant ... à le revoir encore aujourd'hui je me retrouve à 16 ans avec mon sourire niais à le trouver génial " trop beau trop intelligent trop drôle trop tout " . je me rappelle de leurs paroles à tous : " mais noooonnn arrête tu peux pas l'aimer ! pas lui ! arrête ça tout de suite !" . aujourd'hui je crois qu'ils avaient tord , je l'aimais vraiment et peu importe ce que le reste du monde en pensait _ et en pensera _ c'est ma petite rectification à ma réédition du passé . pour autant , la page est tournée et je n'ai plus la force de me lancer dans cette non-relation si compliquée . même si sa photo est toujours là , bien cachée .

donato

Posté par jasm à 19:15 - Permalien [#]

05 juin 2007

[ ... ]

il y a un truc sur lequel j'ai peu évoluer : j'ai beaucoup de mal à accepter que mes amis soient sur une autre planète que la mienne . beaucoup de mal avec cette sensation de ne jamais être comprise . c'est souvent par de petites phrases saisies au hasard et qui tombent là , en plein milieu et entre nous ... et qui nous éloignent . pourtant , je n'espère plus être comprise comme je l'espérais avant . mais ce manque de profondeur et surtout cette absence de cogitations chez les autres m'exaspère . pourtant c'est eux qui ont raison , c'est à la surface que l'on nage , pas sous la mer , ou du moins pas bien longtemps , et pas sans étouffer . ma psychanalyse m'a fait descendre au coeur des choses et depuis il est devenu impossible de rester au bord des apparences . impossible de fermer les yeux et de porter un jugement définitif sur les choses . et comme il est peu agréable pour les gens de rester au bord du doute , ils remontent et je reste au fond . mais je ne regrette pas de savoir , ou plutôt de savoir très bien que je ne sais pas , rien de tout ça ... disons que c'est l'envers de la médaille et que pour l'instant , j'en suis là .

_b_ne_rose

Posté par jasm à 21:01 - Permalien [#]

02 juin 2007

[ et c'est repartit pour un tour !]

° pouahh je déteste le design de ce blog ! c'est pas tant le gris le problème c'est les pointillés qui me donnent une impression de baclé , de raté , de mal-fait , mal finit . un truc vide et nul ! bref ... à part ça what about brian et sous le soleil ne vont pas tarder , il faut que je les enregistre pour les matter plus tard quand y'a plus rien de bien à la télé , genre à 20h pour éviter les infos et éviter de voir les médias dégueuler leur propagande pro-sarko ! d'ailleurs c'est dingue mais j'ai l'impression que quand ils interrogent des gens sur une mesure , ils n'interrogent que des gens ok avec les dîtes mesures , jamais des mécontents ! pfouahhh ... c'est sans importance d'toute façon . sans transition , et moi ? moi je me demande si on se sort vraiment des TCA . la bouffe me posera toujours problème et j'envie les gens qui mangent pour se nourrir , sans stress . pour moi , chaque bouchée est une lutte . le plaisir n'y est pas puisque je culpabilise toujours plus ou moins . et puis je déteste mon corps . d'ailleurs est-ce qu'on peut appeler ça un corps ? ce truc grand et mou qui déambule un peu partout , qui se traîne , les yeux perdus à la recherche d'un truc où s'acrocher . et surtout ce ventre ! mais qu'est-ce qu'il y a dedans bordel ? ( des litres de coca light , du café fort et des chewing gum ... hin hin hin oui bon je sais ... ) . même ma gueule aujourd'hui je la supporte pas , je me trouve joufflue . je ressemble à rien . même dormir m'est insupportable . tout . je voudrais me volatiliser , disparaître mais sans faire souffrir ceux qui m'aime ( 1 personne seulement sans doute ) et donc le mieux serait de n'avoir jamais existé ! en même temps l'idée de mon anéantissement me terrorise . et tout recommence : raisonnement idiot du : " allez hop ! 5 kg de moins et tout s'arrangerait ! c'est ces 5 kilos qui me gâchent la vie !" alors que je sais que 5 , 10 , même 25 de moins ( pour l'avoir testé ! ) ne change rien à la donne ! et que même au bord de la sonde je me trouvais trop grosse . mais qu'on ne croit pas qu'une petite voix parle pour me dire des choses ( comme on l'entend parfois chez Delarue pfff ! ) . il n'y a pas de ptite voix ni de rien du tout , c'est moi , et c'est tout . et c'est bien ça le problème ...°

Posté par jasm à 16:02 - Permalien [#]

29 mai 2007

[ j'envoie en l'air ]

° puisque ce blog est en train de crever doucement , j'ai décidé qu'il crève au moins dignement . je lui ai donc mis un emballage gris , couleur du rien , du vide et de l'ennui , peut-être même rajouterais-je quelques photos ça et là avant de le fermer une bonne fois pour toute . peut-être recommencerais-je ailleurs , sans les illusions . il me devient impossible à ce stade de parler de ce qui m'arrive plus en profondeur car ça impliquerait d'autres personnes , et je ne tiens pas à les accrocher là , pas plus que des choses comme ce truc qui bat dans mon corps . alors je pose ça et là quelques mo(aux)ts attrapés au vol ... qui se désagrègent dans cette toile grise , quelques mots qui n'ont plus de buts , mais ça je ne l'ai pas voulu . je ne sais pas si j'y arriverais . à vivre . mais je continuerais à chercher ce qui fait dérailler la mécanique à chaque envol . il y a sans doute quelque part un espace vide , qu'il faudra laisser vide tout en en faisant le tour , sans jamais tout à fait chercher à le remplir . même si je sais aujourd'hui que pour vivre , il faut renoncer à s'auto-suffire . °

Posté par jasm à 06:47 - Permalien [#]